Qui n’a pas déjà vu ses aïeux plonger leurs mains dans un seau d’eau bouillante et en retirer une serpillière pour laver le sol? Qui n’a pas déjà entendu ses grands-parents dire “c’est comme cela qu’on nettoie convenablement”?

Est-ce vraiment obligatoire, voire utile ? En fait, c’est même plutôt contre-productif.

Aujourd’hui, la plupart des produits de nettoyage pour sol sont développés pour être utilisés avec de l’eau froide, voire tiède. Ces produits se composent de tensioactifs (les agents nettoyants) et d’autres substances actives qui vont même se dégrader, donc perdre en efficacité, à des températures trop élevées. En outre chauffer de l’eau requiert une dépense d’énergie inutile.

D’où nous vient alors cette croyance que nettoyer avec de l’eau chaude fonctionne mieux ? 

Avez-vous déjà entendu parler du « savon noir » ? Le savon noir, tout comme le savon de Marseille, est une base « nettoie-tout » composée de potasse et d’un corps gras. Sa haute teneur en graisse faisait de lui le compagnon idéal pour le nettoyage des pierre naturelles (effet nourrissant) ou lorsqu’un effet de brillance était recherché. L’effet de brillance était obtenu par la formation d’un film gras sur la surface nettoyée. Même si il existe aujourd’hui des versions liquides du savon noir et de Marseille, à l’époque, il s'agissait plus souvent d'une pâte ou d'un bloc à râper et celui-ci avait simplement besoin d’eau assez chaude pour se diluer uniformément…ceci explique cela ! 

Du côté des lessives, vous pensez peut-être que plus l’eau sera chaude, mieux vos vêtements seront lavés. Les belges lavent d’ailleurs leur linge en moyenne, à 40°. Méprenez-vous : les produits lessives, tout comme les produits pour sols, sont aujourd’hui tout aussi performants à basse température pour laver le linge de tous les jours et obtenir un résultat propre et frais. De plus, si vous les lavez à 30°, vos vêtements seront plus beaux, plus longtemps !

Et pour l’environnement, les bénéfices ne sont pas négligeables : selon DETIC*, « Réduire la température de lavage de 3° permet de réaliser des économies d’énergie qui représentent les émissions de 10 000 voitures en Belgique. »
Alors, convaincus ?


Pour plus d’informations sur le lavage à 30°, rendez-vous sur http://www.iprefer30.eu/be-fr


*DETIC : Association Belgo-Luxembourgeoise des producteurs et des distributeurs de savons, cosmétiques, détergents, produits d’entretien, d’hygiène et de toilette, colles, produits et matériel connexes

Sources : http://wmprof.com/fr_be/be/newsletter_2/161117-newsletter-be.html#id-169301

http://www.iprefer30.eu/